Une histoire placée sous le haut patronage de l'Oncle Picsou PicsouColer

Tout est prévu pendant la semaine d'accueil pour les étudiants internationaux, à l'université, si ce n'est... qu'ils nous font acheter la carte de bus jeudi - donc en théorie, il faudrait payer 3 aller-retours en bus avant d'avoir la fameuse carte (soit, tout de même, 150 Nok, à 25 Nok le billet). Sachant que la carte de bus coûte, pour les étudiants, 410 Nok pour le mois, le calcul est vite fait.
Je décidai donc, optimiste, d'aller acheter ma carte derechef ce jour. Pour celà, j'apportai au centre de bus, en ville, mon contrat de location à la résidence étudiante, afin de prouver mon domicile et mon statut. Et donc non, le contrat de location ne suffit pas à prouver que je suis étudiant : il montre seulement que j'habite dans une résidence étudiante (eh oui, élémentaire, mon cher Watson). Donc, je dois retourner chez moi, au sommet de l'île, chercher mon "study plan" visé par l'administration de l'UiTø. Et repartir faire faire ma carte, car demain, je dois être à l'université à 8h30 (et il est hors de question que je paie un ticket !)
Bien entendu, tout cela à pied (car "
il est hors de question que je paie un ticket !" et encore moins 2 ou 3)

Deux bonnes heures de marche, mais j'ai fini par l'avoir ! haha, celui qui me fera payer au lieu de marcher n'est pas encore né -_-

Je rentrerai plus en détail dans le système de bus à Tromsø une prochaine fois !

Pour finir, une photo du bureau de la compagnie Tromsbuss, en ville (dans le même bâtiment, la porte sur le côté : l'office du tourisme (on distingue l'inscription "Visit Troms
ø", mais c'est mieux en le sachant) :
09_08_08_Tromso__63_