Les étudiants internationaux rentrent une semaine avant les étudiants norvégiens : nous avons droit à une semaine d'accueil, où tout est organisé pour que les choses se passent le mieux possible. Aucun doute, il y a de l'expérience dans l'organisation.
La journée commence à 8h30 ; je pars à 7h45 pour être sûr d'arriver à l'heure et pour avoir le temps de trouver le lieu de rendez-vous (un plan nous avait été envoyé, mais on ne sait jamais). Les bus ont un fonctionnement relativement aléatoire, et des horaires... souples. Et comme je dois changer de bus au centre-ville, je préfère assurer le coup (car en 45 minutes, j'aurais presque le temps d'aller à pied sur le campus).
J'arrive vers 8h15 ; pas trop de problème pour trouver le "Teorifagsbygget" : il n'y a que les étudiants étrangers ici à cette heure-ci, et tout le monde va au même endroit. Il suffit de suivre... Et puis, c'est bien indiqué, il y a des affichettes fléchées, etc. Et, sur place, une grande banderole :

11_08_08_Universit___14_

A 8h30, quelqu'un arrive, en t-shirt bleu azur (couleur des volontaires qui vont s'occuper de nous toute la semaine), petit speech pour nous souhaiter la bienvenue et nous dire d'entrer. Les portes s'ouvrent, et l'aventure commence - pour moi, et 250 autres environ.
Face à la porte, plusieurs tables hautes alignées, avec des volontaires derrière, assis sur des tabourets surélevés. Tout cela fait très "jury", les gens hésitent, on ne sait pas trop ce qu'il faut faire. En fait, nous devons donner nos noms (pour signaler notre présence) et se faire remettre un badge avec notre numéro étudiant provisoire. Les choses s'organisent petit à petit ; je passe dans les premiers donc je suis tranquille et j'évite la bousculade. En plus de notre badge, on nous donne un post-it avec un numéro dessus - il nous servira pour le "group work" de la matinée.
Direction l'Auditorium 2, un grand amphithéâtre que nous remplissons peu à peu. Vers neuf heures, nous sommes à peu près tous installés. Sur de grands écrans, des images projetées par un retroprojecteur - nous les regardons, ça passe le temps. Puis le doyen arrive pour nous souhaiter la bienvenue.
Il nous dit bonjour, chauffe la salle en nous faisant répéter plusieurs fois, bien fort, "good morning rector", puis nous fait un petit discours sympathique sur l'université, sur le fait que les étudiants internationaux sont une chance, qu'on apporte plein d'expériences différentes etc. bref, on se fait mousser, ça fait plaisir.
Le doyen laisse ensuite la place à un Sami en costume qui nous interprète des chants traditionnels (chant de bienvenue, chant de l'île de Tromsø, chant des corbeaux (animal symbole de l'université)). Pour savoir à quoi ressemble le joik sami, un petit exemple ici.
Je n'ai pas de photo mais en voila une prise sur le net pour vous donner une idée du costume :

sami

Puis se succèdent diverses personnes qui nous parlent de diverses choses, infos administratives et générales (tout était déjà inscrit dans la brochure que l'on nous a donnée à notre arrivée à l'aéroport et que, pour ma part, j'avais lue), présentation de l'association des étudiants internationaux (International Students' Union). Bref, c'est surtout l'occasion de tester son anglais (car tout a lieu en anglais, forcément).
Pour finir cette première heure, les étudiants internationaux (environ 250 personnes donc, venant d'une soixantaine de pays, sur 4 continents : pas d'"océanien") se présentent brièvement au micro : dire d'où l'on vient et ce que l'on étudie. Inutile de préciser que 1) c'est stressant (il y a toujours quelqu'un qui se ridiculise, le tout est de ne pas être celui-là) et 2) à la fin du "tour de table" j'étais bien incapable de dire qui faisait quoi et venait d'où. Il était amusant de constater que les étudiants s'étaient plus ou moins regroupés par nationalité (les Français : tous au fond ; à ce propos, il y a une petite vingtaine de Français, plus quelques Wallons.)

Que vient-on étudier à Tromsø : tout ! principalement les sciences (beaucoup de physique, chimie, géologie, informatique), mais aussi le droit (il existe un master spécialisé Human Rights, destiné aux étudiants des pays du Sud), les langues bien sûr, et principalement le norvégien (et l'anglais), les études arctiques, etc. Il y a aussi la Fiskeri Høyskole pour tout ce qui concerne la pêche (biologie marine, aspects économiques, etc.)

Voilà une photo (pas de moi) pour vous donner une idée (pour les gens très très attentifs : on distingue un petit bout de ma tête, au fond :p ) 

presentation_inter

A 10h30, tea break (thé, café, petits gâteaux...) dans le hall, suivi de group work : premier travail : poser une série de questions à son voisin, puis le présenter aux autres membres du groupe.

tea_break

Retour dans l'amphithéâtre : encore des infos administratives, puis arrive celui qui intéresse tout le monde : the IT crowd. La réponse que l'on redoutait : il faudra attendre encore 3-4 jours pour avoir Internet dans nos chambres. Damned ! Faen !

A 12h30, repas en commun dans la caféteria - enfin, "lunch", comme on dit, et c'est bien de ça qu'il s'agit, un lunch : un jus de fruit, un petit bout de pain et un sandwich. Je vais pas me plaindre, c'est gratuit. Mais... bon ok, je me plains pas. Mais quand même !!!

_DSC3047

Après le repas, visite du campus et de nos facultés respectives, avec nos volontaires respectifs. Un petit tour au club de sport, à la bibliothèque, à la librairie (Akademisk Kvarter, où se trouvent normalement tous les livres recommandés par les professeurs) et dans le bureau de la très jolie secrétaire chargée des étudiants internationaux en humanités (hum-fag, comme on dit). Le campus n'est pas grand, et les bâtiments des "humanités" encore moins, mais le problème est que tout communique par les sous-sols (ben oui, pour l'hiver c'est plus pratique) : les premières fois, il est difficile de s'y retrouver !

Voila, c'est tout pour aujourd'hui !